Lettre au Maire de Cannes

Un lecteur nous a envoyé copie d’un courrier envoyé à Monsieur le Maire de Cannes.

Nous reproduisons des extraits de ce courrier:

 

Monsieur le Maire,

Je tiens à apporter mon témoignage concernant les déjections canines et les épanchements d’urine dans la ville de Cannes.

J’imagine parfaitement que ces considérations bassement terrestres se situent à un niveau très bas parmi les priorités de votre mandature. Malheureusement il se trouve que ces aspects nous pourrissent littéralement la vie, à moi et à nombre de mes concitoyens.

[ …]

Ces agressions quotidiennes, ainsi que de nombreuses discussions avec des parents d’élèves et des voisins eux aussi excédés, m’ont décidé à vous écrire.

Les déjections canines ne sont pas le seul problème, je dirais que les deux tiers des maîtres ramassent et emballent les déjections. Malheureusement, ces dernières sont jetées dans les caniveaux passent par les bouches d’égout et se retrouve dans la mer.

[…]

Les épanchements d’urine également et surtout sont des immondices intolérables: en tant que marque du territoire, ce sont les paliers et les sorties immédiates des immeubles qui sont prioritairement souillées. Il est parfois difficile de sortir de chez soi car les paliers de porte sont prioritairement souillés.

Les abords des écoles ne sont pas plus épargnés. Par exemple, les abords de l’école de la Croisette sont régulièrement souillés sur des trottoirs peu étroits: une déjection canine donnée va donc être traversée par des centaines d’enfants et de parents lors des entrées et des sorties d’école. Il ne vient pas même à l’idée des propriétaires canins d’épargner ces zones sensibles précises (certains essaient même de rentrer dans l’école avec leurs animaux).

[…] Les pelouses du Palm Beach (et d’ailleurs dans la ville) ne peuvent pas être foulées par les enfants, dans la mesure où de très nombreuses mauvaises surprises les attendent. La population – de fait – donnent priorité aux animaux salissants sur ses propres enfants. C’est une honte.

Il est impossible de conserver propres les poussettes à force de rouler dans les épanchements d’urine.

Les enfants foulant aux pieds les déjections canines et épanchements d’urine, les immondices finissent par rentrer peu ou prou dans les immeubles, puis dans les appartements.

Aucune des très grandes villes mondiales (à ma connaissance New York, Londres ou même Hong Kong, à l’exception logique de Paris qui connaît ce phénomène depuis des décennies) ne présente un niveau de saleté équivalent à celui de Cannes. Comme vous le savez mieux que moi, l’effet sur les touristes est effroyable. J’avais invité un ami américain à passer quelques jours à Cannes : il est reparti enchanté du cadre de vie mais horrifié du niveau de saleté des trottoirs. Que doivent penser les festivaliers?!

En matière d’action publique, je me permets quelques observations et suggestions.

1. Je trouve personnellement insupportable la philosophie des enseignements sur le sens civique dispensé à nos enfants étant donné que les grands pollueurs des espaces publics de la ville sont les adultes propriétaires de chiens, certainement pas des enfants innocents qu’on cherche à culpabiliser ! Je comprends parfaitement que la partie adulte voire âgée de la population constitue une part importante de votre base électorale néanmoins des inconvénients engendrés par l’absence de sens civique de cette partie de la population pose des problèmes parfaitement significatifs aux autres catégories de la population, qui ne s’organisent pas et subissent en silence.

2. Les publicités qui s’étalent sur la croisette au sujet des incivilités passent paradoxalement sous silence le problème numéro 1. Il y a assez peu de déchets jetés sur la voie publique, et les fumeurs globalement se tiennent. En revanche, la communication publique est vraiment complaisante pour les propriétaires canins et il n’y a pas un mot sur les épanchements d’urine canins.

3. En matière d’action publique, je suggère qu’il est grand temps de passer à la répression systématique et organisée de ce type d’incivisme. Il n’est plus temps pour l’éducation. Les maîtres feignent bien souvent de ne rien voir lors des forfaits, et fuient les regards, dans leur grande majorité.

4. Les patrouilles de nettoyage (camions de lavage et moto-crotte, qui pompent l’argent public de tous en raison des fautes de quelques uns) à mon sens devraient prioritairement nettoyer les abords des écoles au moment des entrées et des sorties de nos enfants (donc durant des plages horaires limitées).

5. La police de l’environnement (qu’on voit très et trop rarement) devrait patrouiller prioritairement aux abords des plages et verbaliser séance tenante la présence des chiens sur la plage. Les patrouilles sont faciles : les pollueurs sortent à la tombée de la nuit, entre 18h et 20h.

6. La vidéo-surveillance devrait permettre l’identification des pollueurs récurrents (je les connais dans mon quartier et les dialogues courtois mais de sourds restent parfaitement vains).

7. L’affichage public devrait être renforcé.

8. Comme traitement de fond, la fiscalité devrait peser exclusivement sur les propriétaires qui seuls engendrent la totalité des dégueulasseries qui défigurent la ville.

Encore une fois j’imagine parfaitement que je ne suis pas le premier ni le dernier à vous relater ces faits parfaitement objectifs.

Je précise parmi les parents d’élèves de ma connaissance je suis très loin d’être le seul à être totalement excédé par ces agissements et que probablement la partie de la population silencieuse qui peste contre cette autre partie de la population est majoritaire.

[…]

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Maire, l’expression de mes salutations distinguées.

Merci Messieurs ! Sans vous …

Disons que quand vous n’êtes pas là, en particulier en été, il ne reste que la fuite (la pisse chaude chauffée au soleil remonte dans les étages, mmh l’odeur du suuuud).

(en passant et ce n’est pas un reproche: de manière logique, la merde karchérisée vient en fait s’écraser un peu plus loin contre les voitures, ou rentre sous les pas de portes… hé oui la mécanique et la chimie sont des sciences exactes… rien ne se perd ! Pour traiter le problème et préserver l’argent public, il faut traiter le problème à sa source, pas le choix)

Mais bon. Merci Messieurs, revenez quand vous voulez j’apporterai un thermos de café et des douceurs.

merci

 

 

La nouvelle digue Joseph Seren, état des lieux au 28 septembre 2017

digue

Pour le moment, ça va. Trois zones d’alerte sur le parcours (donc vous ne pouvez pas regarder la mer car il faut préserver vos chaussures), mais globalement, en date du 28/09/2017, c’est décent. J’y emmènerai les enfants.

On pourra noter qu’il n’y a aucun panneau d’interdiction aux chiens, ce qui équivaut donc à une invitation en bonne et due forme à tous les épanchements et largages en tout genre. Pas de caméra de surveillance, ni vis-à-vis, donc tous les excès sont permis.

En contrebas, il y a bien la jetée en béton qui pourrait faire office de circuit-bis, mais non.

Le revêtement par planches est strié. Il va donc être bien difficile à nettoyer ou à garder propre. J’imagine que le constructeur n’a pas pensé une seule seconde à l’événement «  »naturel » » canin, qui va ravager son installation.

On reviendra avec les enfants dans quelques temps et on fera un safari photo.

Du caca dans les arbres !

Aux abords de l’école de la Croisette, certains ne respectent vraiment rien, plus rien.

Regardez bien, un indélicat a carrément jeté un sac canin chargé par dessus la haie !

enlair1

 

enlair2

La motocrotte va avoir du mal à passer !

Les habitants de l’immeuble disent merci au «  »maître » ou à la « maîtresse » !